Déprime saisonnière? Restez en pleine forme, cet hiver, en faisant des choix alimentaires intelligents

Nouvelle étude: les kiwis contribuent à stabiliser la sensation de faim, tout en optimisant la vitalité en hiver.

Nous avons tous un peu tendance à négliger nos bonnes habitudes alimentaires en hiver. Nous nous tournons alors volontiers vers des ‘comfort foods’ souvent riches en sucre et en féculents, qui nous donnent certes un regain instantané d’énergie, mais ne comblent pas notre sensation de faim. Nous pouvons, heureusement, préserver notre vitalité quotidienne et passer l’hiver en pleine forme... à condition de faire de bons choix alimentaires. Les fruits et légumes constituent, par exemple, un très bon choix. Les kiwis, en particulier, nous aident à maîtriser la sensation de faim. Et une récente étude scientifique l’a largement démontré.

En hiver, nous nous tournons volontiers vers des aliments réconforts, qui maintiennent notre sensation de faim. À la clé ? Fatigue, irritabilité et quelques  kilos superflus.

Les études montrent, en effet, que nous mangeons davantage en hiver. Il fait froid et nos envies de comfort food sont accentuées. L’explication de ce phénomène est purement physiologique. Le froid stimule un réflexe auto-protecteur qui envoie à notre organisme le message de se réchauffer rapidement. Et ce message se traduit par une envie soudaine d’aliments riches en glucides, comme les sucres ajoutés et les sucres naturellement présents comme dans les féculents, qui doivent assurer un regain d’énergie instantané.

Une autre raison moins connue est le manque de lumière du soleil. Pendant les sombres journées d’hiver, nous sommes moins exposés à la lumière, ce qui a un effet sur nos hormones. Notre niveau de mélatonine (une hormone stimulée par l’obscurité) peut alors monter en flèche. Cela a un effet sur une autre substance corporelle qui régule notre bien-être : la sérotonine. Cette substance est alors générée en trop faible quantité... ce qui explique que nous sommes plus enclins à nous tourner vers une alimentation riche en glucides

Tout cela donne le coup d’envoi d’un cercle vicieux : le sucre appelle le sucre. Tout apport important en glucides entraîne une augmentation rapide et élevée de notre glycémie. Celle-ci revient vite à son niveau normal, ce qui suscite une nouvelle sensation de faim, indique Marie Vandenberghe, diététiciene. En consommant toujours plus de sucres, nous nous retrouvons fatigués, irritables et avec quelques kilos superflus.

Comment maintenir la faim hivernale sous contrôle ? Mangez tous les jours un kiwi au petit déjeuner.

La bonne nouvelle ? Nous pouvons lutter contre notre envie d’en-cas malsains en faisant des choix alimentaires intelligents. S’ils ne sont pas vraiment associés à l’hiver, les fruits restent toutefois l’aliment idéal en cette saison : au petit déjeuner, comme collation ou au dessert.

Les kiwis sont, entre autres, un choix plus que judicieux : ils sont à la pointe en ce qui concerne la valeur nutritive et contribuent au bon fonctionnement de notre tube digestif et de notre système immunitaire. Mieux encore : une récente enquête[1] indique que les kiwis régulent notre glycémie. Un kiwi au petit déjeuner permet ainsi de prévenir les pics de glycémie, de diminuer la sensation de faim et de maintenir la consommation d’aliments riches sous contrôle.

Cet effet est dû à la composition unique des fibres de kiwi. Contrairement aux fibres des pommes, des oranges ou du son de blé, celles du kiwi ont une capacité très élevée de rétention d’eau. Les fibres du kiwi attirent ainsi l’eau de sorte qu’elles gonflent et s’épaississent comme un gel. Le petit déjeuner est alors digéré et décomposé en plus petites quantités de sucre, qui se déplacent plus lentement à travers le gel. Cela permet au sucre d’être absorbé plus lentement, ce qui va ralentir encore un peu la sensation de faim.” De bonnes nouvelles, donc. Que l’hiver commence… Nous avons tout pour le passer en pleine forme !

[1] Monro J: Kiwifruit: a double agent for glycaemic control and nutrient enhancement: 1 st International Symposium on Kiwifruit & Health. Tauranga, New Zealand 2016.

 

A propos de Zespri

Le groupe Zespri (Zespri Group Limited) est détenu par environ 2 700 cultivateurs de kiwis néo-zélandais qui se chargent de cultiver des kiwis Zespri en adhérant totalement au système de qualité de Zespri. Outre son siège à Berchem (en Belgique), Zespri Europe dispose d’un vaste réseau de spécialistes locaux de la vente et du marketing établis dans les principaux pays d’Europe. Ainsi, Zespri agit à la fois aux niveaux mondial et local. Les kiwis Zespri arrivent dans trois ports européens : Zeebrugge (Belgique), Tarragona (Espagne) et Porto Vado (Italie). Zespri possède des filiales dans le monde entier, depuis la Nouvelle-Zélande, l’Europe et l’Amérique du Nord jusqu’en Asie.

Zespri
Posthofbrug 10 bus 3
2600 Berchem